La Nausicaä ?

Notre Tiny House s'appelle La Nausicaä. Peut être ce nom vous dit quelque chose, peut être pas. Laissez nous vous expliquez.

Nous sommes tous les deux des grands fans de l'univers d'Hayao Miyazaki, réalisateur des célèbres Princesse Mononoké, Le voyage de ChihiroMon voisin Totoro ou encore Nausicaä de la Vallée du Vent.

Dans ce film, le monde a été ravagé par les Hommes. La Nature a décidé de se venger : les insectes sont devenus énormes, prêts à attaquer tout ceux qui oseraient entrer sur leurs territoires (la forêt toxique), les champignons dégagent de jolies spores (comme sur les 2 gifs ci-dessous) mortels pour les Hommes... Bref, la Nature n'est pas contente et elle se venge ! Et plus les Hommes "l'attaquent" plus elle devient agressive. Du moins, c'est ce que les Hommes croient...

La Princesse Nausicaä

La Princesse Nausicaä

Les spores (mortels pour les Hommes)

Les spores (mortels pour les Hommes)

Nausicaä est une jeune femme, princesse de la Vallée du Vent, seul lieu encore épargnée par la Nature. C'est l'unique personne qui comprend qu'au lieu de vouloir à tout prix combattre cette Nature vengeresse, il faut essayer de la comprendre. Elle arrive à apaiser les insectes, pour qu'ils ne s'attaquent plus aux Hommes, mais qu'ils essaient de vivre en harmonie. Elle découvre même que l'agressivité des insectes est justifiée : ils protègent la Nature qui est en train de se reconstruire, de renaître, sans que les Hommes le sachent...

C'est vrai qu'ils ont pas l'air sympa comme ça ces insectes !

C'est vrai qu'ils ont pas l'air sympa comme ça ces insectes !

Les insectes ayant confiance en Nausicaä, ils lui montrent leur second visage : celui de l'harmonie.

Les insectes ayant confiance en Nausicaä, ils lui montrent leur second visage : celui de l'harmonie.

Nausicaä de la vallée du vent est un film sur la compréhension de l'autre, la tolérance et le fait que l'Homme et la Nature ne sont pas séparés. L'Homme ne doit pas essayer de contrôler la Nature, de la combattre... Car il en fait partie !

Alors, nous ne sommes pas mégalo au point de se dire que notre Tiny réconciliera les Hommes avec la Nature, mais le message que l'on veut faire passer est là :  la Nature est belle, essayons de vivre en harmonie avec elle, et prélevons juste l'essentiel.

Et puis, s'imaginer vivre dans la Vallée du Vent, il y a pire non ?...

La Vallée du Vent

La Vallée du Vent

Commande des fenêtres

Deuxième grosse étape pour la préparation de notre construction : l'achat des fenêtres ! Le choix n'a pas été des plus simples !

house-window-chair-verandah.jpg

Des fenêtres en bois ? Pourquoi pas, mais quel type de bois ? De l'épicéa ? Léger mais pas très résistant dans le temps. Le sapin ? Pareil... Du pin ? Local mais un peu lourd. Du chêne ? Local mais très lourd... Du bois exotique ? Hum... Lourd et pas très local !

Finalement, nous sommes partis sur des fenêtres en aluminium noir satiné. Et l'écologie dans tout ça vous allez nous dire ? Et bien nous pensons que c'est le meilleur compromis entre qualité, durabilité, poids et esthétisme. Entre une fenêtre légère en sapin qui ne résistera pas forcément très bien au temps (si elle n'est pas entretenue chaque année) et une fenêtre en alu plus lourde mais qui a une durée de vie bien supérieure, nous avons choisi la deuxième option. En plus, les fenêtres alu sont recyclable à 99% en fin de vie. C'est un choix personnel et nous encourageons tout le monde à peser le pour et le contre de chaque matériaux, comme nous l'avons fait.

Nous avons commandé 9 fenêtres via le site internet Brico Fenêtre (un grand choix de tailles et de systèmes d'ouvertures) :

  • 3 fenêtres oscillo-battantes à un vantail
  • 1 fenêtre ouverture à la française à 2 vantaux dont 1 oscillo-battant
  • 2 fenêtres à soufflet
  • 2 chassis fixes
  • Et 1 baie coulissante (notre "porte d'entrée")

Ces fenêtres ont 3 joints d'étanchéité, des double vitrage 4/20/4 Fe argon avec Warmedge (évite la condensation au bord du cadre), rupture de pont thermique (très important pour des fenêtres en aluminium) et leur performance thermique est de Uw (W/m2.K) = 1,2.

La livraison était offerte quand nous avons commandé, nous sommes pressé de recevoir nos fenêtres fin mars 2017 !

Tant que Maybelle peut observer d'autres chats par la fenêtre je pense qu'on est bon !

Tant que Maybelle peut observer d'autres chats par la fenêtre je pense qu'on est bon !

Commande de la remorque

Ça y est ! Comme le dit si bien Lao-Tseu :

“Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.”

Et bien le premier pas est fait : la remorque est commandée ! Nous avons donc appelé aujourd'hui la carrosserie Sorin, qui fabrique des remorques en partenariat avec l'entreprise Baluchon. Notre choix s'est portée sur le modèle avec un plateau de 6,5 mètres de long par 2,4 mètres de large. Son poids est de 740kg et le plateau est à 59cm du sol.

Nous avons pris à peu près toutes les options proposées !

  • La peinture de la remorque en noir
  • L'antivol d'attelage
  • La roue de secours stockée sous le châssis (on sait jamais !) qui rajoute 20kg de poids
  • La flèche hors standard libérant un espace utile de 43cm sur la face avant (pratique pour les coffres techniques et le petit décroché de la salle de bain)
  • Les 4 crics bouteilles
  • L'adaptateur prise électrique 7 vers 13 broches
  • L'immatriculation du véhicule

Nous sommes pressés de voir notre remorque en vrai ! Livraison prévue : entre le 6 et 10 mars 2017. On vous tiendra au courant quand on la recevra.

Conférence Baluchon

Le 27 novembre 2016, non loin de Nantes, au Pallet pour être précis, nous avons participé à une conférence pas comme les autres : la conférence Baluchon. La première en France dont le thème était l'auto construction des Tiny House ! L'entreprise Baluchon est une des entreprise pionnière dans la construction professionnel de Tiny House dans l'Hexagone. Signe de l'enjouement pour ce genre d'habitat : leur carnet de commande est remplie sur deux années, au rythme de un mois et demi par Tiny.

Nous avons eu la chance de voir pour la première fois en vrai des mini-maison sur roues. Et pas n'importe lesquelles : la Tiny de Laetitia (co-fondatrice de l'entreprise Baluchon), la Tiny de Vincent (co-fondateur) et la sublime Tiny House Calypso.

Cette visite nous a conforté dans notre envie de vivre en mini-maison. L'espace astucieusement utilisé, la lumière incroyable filtrant par les nombreuses ouvertures et l'esthétique incomparable d'une Tiny nous a entièrement charmé...

Cette visite a été pour nous l'occasion de découvrir la carrosserie Sorin qui fabrique des remorques plateau spécial Tiny House en partenariat avec l'entreprise Baluchon. Nous étions tellement excité à l'idée de construire notre maison que nous aurions été prêt à partir sur le champs avec la remorque en exposition !

Enfin, la conférence en elle même a duré 2h et a été riche en informations. Ce qui est vraiment génial dans la démarche de Laetitia et de son équipe, c'est qu'ils sont prêts à partager tout leur savoir-faire, donnant leurs astuces, les matériaux qu'ils utilisent, leurs façons de concevoir les Tiny... On sent vraiment que l'auto-construction est quelque chose qui leur tient à coeur et on les remercie pour ça ! Nous avons pu également voir l'enjouement autour des Tiny House en parlant à plusieurs personnes, couples, qui veulent se lancer dans l'auto-construction. Ça rassure : on n'est pas les seuls fous !

Vous connaissez peut être Jonathan Benabed : c'est un auto-constructeur vers Bordeaux qui poste souvent des vidéos sur sa chaîne Youtube. De la construction de sa Tiny, à son expérience chez les constructeurs de La Tiny House, ou encore à ces rencontres d'habitants de Tiny, ses vidéos sont pleines d'infos super intéressantes pour nous autres auto-constructeurs. Lors de la conférence Baluchon, il a réalisé un petit reportage et vous savez quoi ? On est dedans ! Si si, regardez :